Les Bertouilles

25 janvier 2017

Madame Bertouilles, je voudrais vous parler...

Hello,

Allez les amis, rassurez-moi. Dites moi que je ne suis pas la seule maman qui se fait alpaguer 3 à 4 fois par semaine par la maîtresse, les Atsem, ou pire par la directrice de l'école...

Oui, je sais c'est la loose...

Mais c'est mon lot quasi quotidien. Tous les soirs, la même routine.

Je quitte le travail. Rectification je sors du travail comme une voleuse poursuivie par une meute de chiens enragés! Je cours, le manteau à moitié fermé, le sac à main jeté en vrac sur l'épaule et je ne peux pas dire les cheveux dans les yeux ce serait un mensonge, mais plutôt les boucles d'oreilles dans la bouche!

Donc, comme tous les soirs, je suis en retard et je cours!

J'arrive à l'école après 15 minutes de trajet en voiture. Rectification, j'arrive à l'école après avoir insulté tous les piétons facinés par leur portable mais qui traversent quand même, tous les chauffards eux aussi pendus à leur smartphone et tout ce qui m'empêche de rattraper mon retard comme les feux rouges, les priorités à droite mais aussi les éboueurs qui pourtant ne font que leur boulot ou les chauffeurs de bus qui eux aussi font leur boulot. Encore que bloquer la rue pour discuter avec un collègue je ne suis pas certaine que ça fasse partie du boulot.... 

Donc comme tous les soirs, je suis en retard, je cours et je râle!!

Mais pour ma défense, je suis crevée et pas franchement jouasse d'aller récupérer les enfants.

Attention, entendons-nous bien. Récupérer les enfants, ce n'est pas le problème. Bien au contraire. Malgré les mimines toutes noires et collantes, malgré le visage encore barbouillé du goûter de 16h00 qui finalement a été mangé à 18h00 parce que l'atsem le trouve trop chouchou d'avoir réclamé son goûter à cette heure là. Oui moi je ne le trouverais pas chouchou quand à l'heure du repas il n'aura pas faim et pour cause mais qu'à l'heure du coucher il réclamera à manger.... Mais ceci est un autre problème! Malgré tout ça, récupérer les enfants, c'est chouette, ils vont courir, me sauter dans les bras, me faire plein de bisous et ça après une belle journée pourrie, c'est top.

En revanche, ce qui m'ennuie pour ne pas dire me casse vraiment les pomponnettes, c'est cette maudite phrase que forcément quelqu'un de l'équipe pédagogique ou éducative va prononcer.

A peine, la porte de la garderie franchie, quasiment tous les soirs, j'ai le droit à 

- Madame Bertouilles, je voudrais vous parler.

ou une variante

- Anaël a fait une bêtise.

- Raphaël a été puni.

- Aujourd'hui nous avons eu un problème.

etc............

Je ne suis pas naïve, je sais bien que mes enfants sont

énergiques, bagarreurs, imaginatifs, impulsifs...

Je sais qu'ils ont du répondant, qu'ils adorent faire des bêtises, qu'ils sont souvent dans les mauvais coups et qu'en plus les punitions avec eux ça ne marche pas.

Mais franchement, ils sont quand même super agréables et mince c'est pas des monstres non plus!

Alors, honnêtement, j'ai du mal à comprendre pourquoi quasiment tous les jours on m'interpelle.

Rien que la semaine dernière.

Le lundi c'était Raphaël qui avait poussé des camarades dans le couloir. Bon soit. Encore que je ne vois pas trop ce que je peux faire 8 heures après...

Le mardi c'était Anaël qui était tellement énervé que personne n'arrivait à le canaliser. Oui, je sais....c'est Nanou...

Le mercredi, c'est la maîtresse qui m'a interpellé. Un dans chaque main, elle s'est approchée de moi; de suite je me suis dit, oh non qu'est-ce qu'ils ont encore fait???? En fait, elle n'en avait pas la moindre idée, mais toujours est-il que la branche des lunettes d'Anaël était cassé..... 

Jeudi, ah j'adore le jeudi! Oui, je n'ai jamais de "Madame Bertouilles je dois vous parler" le jeudi. Non le jeudi, c'est papa qui va à l'école!!!! Bon, jeudi, il a quand même eu le droit au récit du magistral coup de poing qu'Anaël a flanqué dans la journée à Alex qui est.....le fils de l'atsem...... Ouais, pour corser le tout, le fils de l'atsem est au moins aussi énergique et imaginatif que les miens et les trois s'entendent comme larrons en foire, enfin comme larrons en foire qui se mettent sur la tronche! 

Bref, le gamin s'est mis à pleurer et finalement on a appris pendant le diner par Gabriel qu'Alex avait bourriné Anaël de coups de poing dans le ventre. Quand on a demandé mais pourquoi s'est-il laissé faire? Gabriel nous a expliqué que Raphaël maintenait son jumeau pendant que le copain tapait.... Oui, c'est n'importe quoi! En bon grand frère protecteur, Gabriel a sauvé Nanou et rabroué les deux filous, qui se sont donc pris une rouste par Anaël juste après, mais pas de pot, il s'est fait chopé.

Vendredi, cerise sur le gâteau, quand je suis arrivée à l'école, les deux petits étaient punis, ils avaient provoqué une belle pagaille, en faisant tomber tout le monde dans le couloir façon domino! Madame sait désormais qu'il ne faut pas mettre Raphaël et Anaël en tête de cortège! 

En résumé, une merveilleuse semaine! 

Alors, forcément, je comprends qu'on me parle à l'école des bêtises de mes enfants et qu'on me demande de les recadrer, c'est mon job. Et forcément quand ils sont à l'origine des bêtises, c'est encore plus vrai.

Mais, et oui il y a un mais!

Cette semaine, Gabriel a passé une demi-journée dans la classe des petits. Sa maîtresse était souffrante alors les enfants ont été dispatché dans les autres classes. 

Le debrief de Gabriel m'aide à comprendre pourquoi en fin de journée mes enfants sont si turbulents.

Raphaël est toujours dans la provocation. C'est mon fils, alors c'est inscrit dans ses gènes, la provoc c'est son crédo! J'ai prévenu madame la maîtresse en début d'année et lui donné les tuyaux pour gérer mon petit provocateur.

Et pourtant, d'après ce que Gabriel m'a raconté, madame fait exactement l'inverse de ce que je lui ai expliqué. Alors elle a passé la matinée à rabrouer Raphaël qui s'en moque comme de sa première chemise! D'ailleurs plus on réagit à ses provocations, plus il provoque. Alors forcément si madame passe sa journée à dire

- Raphaël arrête!

- Raphaël ne fais pas ci, ne fais pas ça!

Bref si toute la journée elle lui prête son attention, mon petit mariole continue de plus bel et arrivé au soir, il est en mode, je suis le roi du monde qui fait tout ce qu'il veut et forcément il fait des conneries!

C'est mon Raphaël!

Quant à Anaël, alors lui, c'est toute une histoire! 

Anaël est dans son monde. Et alors son monde, il est............ je ne sais même pas si un mot existe pour décrire son monde!

Dans son monde, il y a des petits bonhommes dans sa tête qui lui raconte des histoires, il y a des papillons qui virevoltent dans le ciel à toute heure du jour et de la nuit, il y a des licornes un peu partout, la pluie ce sont des fleurs, une flaque d'eau c'est ou un miroir ou un piscine.... bref dans son merveilleux monde enchanté, impossible de s'ennuyer! 

Mais le problème c'est que lorsqu'il faut travailler, ce joli petit monde est quelque peu envahissant et une tâche qui demande 15 minutes aux autres élèves y compris à Raphaël qui pourtant fait l'imbécile, et bien pour Anaël ça peut durer des plombes!

Pas parce qu'il n'arrive pas à fare l'exercice, bien au contraire, il est futé et comprend très vite. Mais comme il est en train d'inventer une super histoire de pirates à dos de licornes qui partiraient à la conquête de la lune en passant par une ville lego, et bien non seulement il n'écoute pas les consignes mais en plus il préfère rester dans son monde que de se pencher sur le découpage proposé! 

Là aussi, on a évoqué avec la maîtresse le caractère d'Anaël et même si je sais bien qu'il n'est pas le seul dans la classe, je lui a dit qu'il fallait de temps en temps le sortir de ses rêveries. Madame étant, entre autre et à tort, occuper avec Raphaël, elle n'a pas le temps de réveiller Anaël. Alors quand l'heure de la récréation arrive, Gabriel me raconte que tous les enfants partent se défouler dehors, sauf mon petit Nanou qui est sommé de finir son travail.

Ah ben oui mes mesdames, je comprends bien qu'il doit finir son travail, mais si vous ne laissez pas mon petit rêveur se dégourdir les jambes et sortir de ses rêveries pour jouer dans le monde réel avec ses petits copains, faut pas vous plaindre après qu'il soit super énervé!

Forte de cet éclairage, lundi j'attendais de pied ferme la moindre remarque pour répondre gentillement mais fermement.

Bon, lundi ils ont été adorables!

Mardi en revanche, j'arrive à la garderie et l'atsem commence

- Madame Bertouilles je

- Je vous arrête tout de suite. Ne me dites pas qu'ils ont encore fait une bêtise!

- Et bien.....

Et de me dire qu'ils sont quand même bien énervés et que c'est pas toujours évident....

 Oui, oui je sais.

Mais ma bonne dame, il est 17h30, les enfants sont en garderie et vous les avez mis devant la télévision! Ne pensez-vous pas qu'une activité comme le coloriage, les puzzles ou les jeux de construction serait plus appropriée et nettement plus éducative?

Non parce que faut pas se plaindre du comportement de mes enfants si d'abord vous n'écoutez pas les conseils et les informations sur leurs comportements que je vous donne. Et si ensuite, vous les collez devant un écran au lieu de les laisser jouer tranquilement ou mieux de leur proposer des activités calmes mais quelque peu pédagogiques.

Parce que moi j'en arrive à stresser de récupérer mes enfants et j'en arrive à culpabiliser alors qu'il me suffit d'en parler avec les autres parents pour arriver à la même conclusion:

nos enfants ne sont pas des anges, ça c'est évident mais s'ils sont privés de récréation, bourrés de chocolat et de sucre de 16h00 à 18h00 et collés devant un écran, faut pas s'étonner qu'en fin de journée on se retrouve avec cocottes minutes au bord de l'explosion!

Parce que toutes ces bêtises (hormis les provocations de Raphaël avec sa maîtresse) se passent en fin de journée.

Et comme par hasard, au printemps quand la garderie se passe en extérieur avec des jeux comme la corde à sauter, la marelle ou autre, aucune bagarre, aucun problème et pas de "Madame Bertouilles, je voudrais vous parler".

Alors, au choix mesdames

 Prenez votre mal en patience, le printemps arrive!

ou 

Occuper mes petites tornades et les autres enfants avec des activités d'intérieur et s'il vous plaît éteignez ce satané écran.

Avec des copains et les licornes d'Anaël je pense qu'il y a de quoi occuper toutes les fins de journée jusqu'à la fin de l'année scolaire! 


 

Parce qu'ils sont adorables mes petits hommes quand même.

Aujourd'hui ils m'ont aidé à faire le ménage, ils m'ont trop fait rire tous les trois en mode nettoyage! 

IMG_20170125_155147


Posté par EmmanuelleBerthe à 18:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]