Les Bertouilles

12 avril 2017

Mamam, pour qui tu vas voter???

Hello,

Article au sujet chaud brûlant la patate, un article sur la politique, sur l'élection présidentielle.

Non, ne fuis pas! Reste s'il te plaît.

Don't worry l'ami, politique façon Bertouilles. Donc, ni pipeau, ni entourloupe, encore moins foutage de gueule.

Te voilà rassuré je suis sûre!

Tu es sûrement comme moi, t'en as ras la casquette d'en manger tous les soirs, tous les midis et même chez le coiffeur ou chez le médecin.

Quand tu pioches au hasard sur la pile de magazines déjà bien abimés dans la salle d'attente du dermato, une fois encore t'as le droit en première page à la ganache d'un des supers clowns qui se présentent à l'élection présidentielle...

Puis tu te farcis les analyses de tous les intellectuels du moment, et en plus, pendant que ginette te fais ton balayage, elle baragouine qu'hier à la télévision, elle a vu untel ou unetelle déblatérer son formidable programme "qu'il est vachement mieux que celui des autres parce que d'abord, c'est moi qui ait la plus grosse".... ET BLABLABLA, oui toi aussi, j'en suis certaine, t'en as un peu marre de ce cirque médiatico-politique.

C'est vrai, moi ça me fatigue, ça ne m'amuse pas, même pire, ça me fait craindre le pire mais comme beaucoup d'entre vous, je m'y intéresse un minimum car j'ai encore un infime espoir que nous citoyens avons un rôle à jouer dans le devenir de notre pays et du monde et que par conséquent, il faut essayer de faire les meilleurs choix possibles.

Alors, à la maison, on écoute les candidats à la télévion, on lit les programmes, et avec Papa Bertouilles on en discute.

Rassurez-vous, ça n'occupe pas non plus nos journées et nos nuits, même si on le souhaitait, avec nos formidables petites tornades, impossible!

Mais nos conversations ne tombent pas dans l'oreille d'un sourd. Gabriel, du haut de ses 9 ans et demi s'intéressent au monde qui l'entoure et s'interroge.

Alors forcément, comme bon nombre d'entres vous j'imagine, j'ai eu le droit à LA question:

- Maman, pour qui tu vas voter ?

Clairement, j'aurai pu répondre que je n'en savais rien.

Ou alors, j'aurai pu lui donner un nom.

Mais j'ai préféré répondre autrement.

Gabriel, vois-tu ce qui est important, ce n'est pas pour qui je vais voter, ou plutôt je le crains contre qui je vais voter, non ce qui est important mon fils, c'est toi, oui, toi, si tu pouvais voter, tu voterais pour qui? Et attention, ne me donne pas un nom parce que c'est celui que tes amis répètent après avoir entendu papa ou maman le dire. Ne me dis pas non plus lui ou elle parce que les sondages le/la donnent gagnant(e), ça ne veut rien dire.

Non, dis moi Gabriel, toi avec ton innocence, ta candeur, tes rêves mais aussi ta petite expérience de la vie, toi avec ce que tu sais et ce que souhaite devenir, toi, tu voterais pour qui, pour quoi? Comment tu rêves la France de demain?

Ouais, j'étais en mode philosophe-sociologue de comptoir!

Le gamin, bien habitué aux réponses farfelues de sa maman, a réfléchi quelques minutes et m'a répondu:

- Ben dejà, je voudrais que tout le monde soit pareil, pas de différences, on a tous le même argent et basta!

Oh merde, mon fils est communiste!

-M'enfin, d'un autre côté, moi quand je serai grand, je voudrais un job cool mais qui me fasse gagner plein d'argent et pis je voudrais de belles fringues...

Oh merde c'est pire, mon fils est Filloniste!

Trève de plaisenteries, voilà ce que mon fils de 9 ans m'a répondu, et mesdames, messieurs les clows qui veulent diriger notre beau pays, prenez des notes, parce que le gamin est loin d'être con:

- D'abord, je voterai pour l'égalité. Je voudrais plus entendre, lui il est moins important que nous parce qu'il n'a pas la même couleur de peau, ou pas la même religion ou parce qu'il est différent. Faut arrêter de croire qu'on est mieux qu'un autre être humain, on fait tous caca!

citation-montaigne-084033

- Ensuite, je voterai pour qu'il n'y ait plus de guerre dans le monde.

Là, mon fils, je t'arrête, tu ne peux pas voter pour un sorcier, une fée ou un magicien, juste pour un homme ou une femme qui ne pourra pas résoudre tous les maux du monde.......

- Alors, je voterai pour quelqu'un qui respecte l'environnement. Parce que tu comprends la planète elle souffre, on fait n'importe quoi, on est en train de tout abîmer alors qu'on pourrait faire autrement. On aura bel air quand la planète mourra....

C'est évident que cet enfant a un brin de jugeotte, on aura effectivement bien l'air con d'ici quelques années.....

- Et puis, est-ce que c'est si difficile que ça de partager les richesses d'un pays? Pourquoi les hommes/femmes politiques, eux, ils ont plein de cadeaux, des vêtements, des voitures et tout et tout alors que certaines personnes n'ont même pas de maison. Moi je voterai pour quelqu'un qui s'arrange pour que tout le monde vive bien.

Bon clairement ce gosse a le coeur et l'esprit à gauche!

- Ah et puis aussi je voterai pour quelqu'un qui arrête le terrorisme.

Ah oui, je te comprends...

-Ben oui, j'en ai ras le bol du plan vigipirate devant l'école!

Bon clairement aussi, ce gosse n'a que 9 ans, ses préoccupations sont vraiment terre à terre!

Mais c'est tant mieux, qu'il profite d'être insouciant, il arrivera bien assez vite à l'âge où l'on comprend qu'on est bien peu de chose et que décidement si la Terre tourne rond, il est bien dommage que l'Homme lui, marche de guingois et en prime sur les mains......

 Cette petite discussion avec mon fils ne m'a toujours pas permis de faire un choix, au mieux, et une fois de plus, cela renforce ma crainte de voter contre plutôt que voter pour......

C'est désespérant et pourtant, on ira quand même glisser un bulletin dans l'urne, Gabriel nous tannera pour savoir pour qui on a voté, on tentera de lui expliquer les raisons de ce choix et on remettra ça 15 jours après....

Gabriel nous dira certainement:

- Vivement que je puisse voter.

En souriant un peu amèrement on préférera changer de sujet et on dira:

- Piscine ou ciné aujourd'hui?

Les deux, les deux!!!

Parce que définitivement choisir, c'est trop difficile. 


téléchargement (2)

Posté par EmmanuelleBerthe à 14:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]