Hello,

Ce matin, nous sommes allés chez le pédiatre, visite des 20 mois.

Comme tous les matins de cette semaine, les enfants se sont levés tous seuls vers 8h00, je me suis dit, ça va le faire, on sera à l'heure chez le pédiatre, à 10h00, pas besoin de mettre de réveil.

C'était sans compter l'esprit de contradictions de mes garçons!!!

Pas un bruit avant 8h30 bien sonnées.

Le temps que j'émerge, que je percute que 10h00 chez le docteur, ça veut dire départ de la maison vers 9h25 et que oui oui le réveil indique bien

Sans titre

Qu'il faut que je me douche, que j'habille 3 gamins, qu'on déjeune et que donc, je n'ai plus que 45 mn pour faire tout ça, et me voilà en retard, ultra speed, à courir dans tous les sens, bref, comme n'importe quel matin de la semaine quand je bosse!

Une fois le parking traversé sous la flotte, un gamin dans chaque main et l'ainé devant avec le sac à langer et mon sac à main, quelle expédition je vous assure, nous voilà dans la salle d'attente, où forcément ça se passe super bien, puisqu'il y a des jouets partout!

WP_20140228_004

Une fois devant le pédiatre, c'est une autre paire de manche!

Raphaël nous a fait un cirque de tout les diables, à tel point que le pédiatre, qui est toujours ultra cool et patient, a du le sermonner pour qu'il arrête ses annêries quelques minutes le temps de l'ausculter.

Anaël, lui a pleuré toutes les larmes de son corps, et n'a cessé que lorsque je l'ai pris à bras, rien d'anormal puisque en ce moment il ne fait que ça! Pleurer ou être dans mes bras!!!!

images      DSC08939-002

Au final, le pédiatre prescrit des médicaments à Raphaël qui se paye encore une belle conjonctivite purulente, beurk.

Raphaël est toujours un peu plus costaud que son jumeau, il mesure 84 cm et pèse 11.1 kg.

Anaël mesure aussi 84 cm et pèse 10.5 kg.

Le docteur me dit qu'ils sont en bonne santé, ça je le sais, vu l'énergie débordante dont ils font preuve! Il me dit que cette phase que je trouve assez difficile en ce moment est tout à fait normale, mais il reconnait que les Bertouilles' boys sont quand même particulièrement pénible, d'autant qu'il a remarqué ce qu'il qualifie de

solidarité très forte!

Moi, j'appelle ça complicité fraternelle, parfois on pourrait dire qu'ils sont fusionnels mais à nous, ça ne pose aucun problème. En revanche, à force d'entendre certaines personnes nous dire que c'est "too much" ce lien, on se pose des questions.

index

Comme beaucoup de parents de jumeaux j'imagine, on se demande comment faire pour que nos enfants grandissent en tant qu'individu à part entière, et non en tant que moitié d'un duo.

Aussi, quand le pédiatre me demande si j'ai des questions à poser, tout naturellement je lui demande:

A partir de quand doit-on séparer les jumeaux?

Qu'on soit clair, je pense que je ne me poserais absolument pas la question si

1) tous les articles/livres que j'ai lus sur l'éducation des jumeaux n'en parlaient pas.

2) la moitié des gens que je croise ne m'en parlaient pas régulièrement.

3) je ne savais pas qu'à l'école, on m'en parlera forcément, voire qu'on nous imposera une séparation.

Alors, du coup, je me renseigne de suite, même si pour le moment, c'est techniquement impossible de les séparer et par ailleurs ni eux, ni nous n'avons envie d'une séparation.

index

 Le pédiatre m'explique que pour le moment, il ne faut pas les séparer, c'est pas le bon âge, ils sont déjà en plein dans la phase on ne veut pas quitter maman (c'est rien de le dire, vu comment ils me collent!!!), donc n'ajoutons pas en plus, je dois me séparer de mon jumeau.

Comme je lui dis que de toute façon c'est impossible de les séparer avant l'entrée à l'école, il me prévient qu'entre la maternelle et le CP, il faudra réfléchir à les mettre dans des classes différentes, ce sera bien pour eux et avant le CP ce sera mieux car c'est déjà une année importante avec beaucoup de changement, donc autant faire la séparation avant. Mais, me dit-il on verra le moment venu, et bien sur, on préparera les enfants et les parents(!!!!!!).

Pour le moment, il faut s'assurer, qu'ils jouent ensemble mais aussi séparement et qu'ils jouent avec d'autres enfants.

-Dites docteur, piquer les jouets du gamin qui est gardé aussi par nounou, ça compte comme relation avec les autres enfants? Enfin c'est plutôt se liguer pour jouer un mauvais tour au camarade et au final lui piquer le jouet, mais bon ça reste une relation comme une autre avec d'autres enfants, non???

index

 

Avant de parler séparation, il faut parler communication avec autrui.

L'idée pour le moment c'est de faire attention à l'acquisition du langage. Car nos deux filous inséparables communiquent avec nous, mais surtout entre eux, et c'est absolument incompréhensible pour qui que ce soit, à par pour eux.

Moi, je suis papa, Mister Bertouilles est maman, à peu près tout le monde, dont nounou est papi, le chat c'est caca, tout comme les oiseaux d'ailleurs et aucun des 2 n'a encore nommé Gabriel....

Pas de merci, de bonjour, ni de bibi pour biberon, bref, le langage est loin d'être acquis, mais Gabriel a été un peu long à la détente aussi à ce niveau là, donc on ne s'inquiète pas.

images

Par contre, leur communication entre frangins est bien rôdée. Pas ou très peu de mots mais ils se comprennent très très bien. Ils se marrent à deux, personne ne sait pourquoi. Ils jouent ensemble, on voit bien qu'ils sont dans un délire commun, dans leur petit monde, mais là aussi, à 2, totalement isolés du reste du monde....

Le pédiatre m'indique qu'il faut faire plus attention à cela qu'à chercher absolument à les séparer.

Qu'ils soient complices, OK, qu'ils aient un lien particulier, c'est normal, mais il ne faut pas que cette relation soit la seule et unique.

Voilà, je pense un sujet qui va nous occuper dans les années à venir, accompagner nos enfants jumeaux dans le développement de leurs personnalités, tout en préservant cette belle relation qui les lie.

Un sacré job que celui de parent!!!!

DSC09599-001


Je suis bien entendu très intéressée par vos expériences, parents de jujus, n'hésitez pas à laisser un petit message!