Hello,

Les Bertouilles sont en vacances. Fait suffisamment rare pour être évoquer en long, en large et en travers!

Papa ET Maman Bertouilles ont obtenu, TOUS LES 2 ET EN MEME TEMPS, 10 jours de congés!

Et cerise sur le gâteau

index

 

ça tombe pile poils pendant les vacances scolaires.

On n'a pas poussé l'exploit jusqu'au départ en voyage, jusqu'au dernier moment, on n'était pas certain d'avoir nos congés communs!!!!

Alors le programme de ces 10 jours est simple

Sans titre

Pas d'heures, pas d'impératifs, pas de stress!

On profite d'avoir le temps, on joue, on s'amuse et SURTOUT on prend le temps!

On a commencé par un week end copains.

A la bonne franquette, les copains, des petites bouffes et des grand fous rires. On n'a pas beaucoup dormi mais on a rechargé les batteries en décompressant.

Après ce week end plus pour les parents que les petits, place au activités enfants.

Mai 2015-003

On commence donc la semaine avec la piscine.

Nous n'avons jamais mis les pieds à la piscine en famille.

Gabriel n'y est jamais allé, les petits encore moins, quant à nous, on n'a pas souvenir d'y avoir été!

Il faut donc commencer par aller à Decathlon pour acheter des maillots de bain et des brassards.

Premier point positif, maman rentre à nouveau dans le maillot de bain qu'elle mettait il y a 5 ans!!!! Et même dans celui qu'elle mettait avant d'avoir Gabriel!

index

Arrivés à 10h00, la piscine ouvre ses portes, on n'est pas les seuls à avoir eu la même idée, mais ouf, ça n'est pas non plus la cohue que ça doit être l'après-midi.

images

Concrétement, la phase habillage, ça a été les doigts dans le nez.

Les gamins étaient sur-excités, mais à en croire les cris dans les autres cabines, c'était le cas aussi des autres enfants!

Papa et Maman étaient quand même bien concentrés sur qui est où et surtout qui fait quoi afin d'éviter un drame (un gamin qui se barre, un autre qui tape sur quelqu'un, un qui se casse la margoulette en courant sur sol humide.......) du coup, j'ai complétement oublié de les prendre en photo dans leurs beaux maillots de bain...

Anaël en slip bleu azur avec un zèbre dessus, brassards assortis.

Raphaël en slip bleu avec poissons rouges dessus, brassards bleu et rouge avec des soucoupes volantes.

Gabriel en slip de bain bleu marine et vert, avec des têtes de mort, brassards oranges.

On la repère de loin notre tribu!

La piscine a été bien pensé je trouve.

Un bassin pour nager. Un autre qui va jusque 1.4 m de profondeur pour jouer. Un bassin dans lequel on est quand on sort du grand tobogan.

images1

Et un espace pataugeoire super sympa.

index

Raphaël et Anaël sont de vrais poissons. Surtout Anaël qui a réclamé plusieurs fois le tobogan!

Les deux se sont facilement alongés dans l'eau et avec l'aide de papa se sont aventurés jusqu'au bout du bassin à 1.40 mètres.

On ne les arrêtait plus, ils ont adorés.

Pour Gabriel, c'est une autre paire de manches...

Très impressionné, il a passé plus de temps dans la pataugeoire avec les petits que dans le bassin prévu pour son âge. Impossible de le détendre, on a essayé à tour de rôle, même les petits ont tenté de le convaincre que c'était cool, la crainte de boire la tasse était omniprésente.

Il faut dire, que pas de pot, la première descente en tobogan s'est faite avec papa et lors du plongeon à la sortie de la descente, plouf, la tête dans la flotte, et voilà la première tasse était avalée, et soyons réaliste c'est super désagréable.

Il n'en a pas fallu plus pour décourager Monsieur Gabriel....

Après 1h30 de barbotage, les estomacs commençaient à gargouiller et la fatigue n'allait pas tarder à pointer le bout de son nez.

Soyez rassurés, les enfants Bertouilles sont restés fidèles à eux même et nous ont donné un peu de fil à retordre.

Il a fallu négocier pour sortir de l'eau. Ils ont gagnés et ne sont sorti des bassins que lorsque nous avons cédé.

- OK, on ira manger à Flunch....

Et une fois tout le monde sous la douche, les difficultés ont commencé....

Papa Bertouilles est allé chercher les serviettes et le gel douche. Profitant de sa brève absence, Anaël a courru - oui sur le sol humide!!!- en direction de la piscine et pire du grand bassin pour nager, 2 mètres de profondeur!!! M'obligeant à "abandonner" Raphaël et Gabriel au milieu des douches pour le rattraper!!

Ne voulant pas qu'il glisse en courant, je marchais le plus calmement possible derrière lui en l'appelant.

Hilare et toujours en train de courir à quelques centimètres du grand bassin...

index

Bien entendu, il s'est cassé la margoulette et s'est rétamé de tout son poid par terre...

Je l'ai ramassé en le sermonant mais aussi en m'assurant qu'il ne s'était pas fait trop mal devant le maitre-nageur pas très content que le gamin ait courru comme un petit fou à cet endroit...

- Désolé, j'en ai 2 du même âge à surveiller, ça s'échappe vite...

Au galop, mais pas trop quand même, j'avais pas envie de me casser la figure, je suis repartie vers les douches et là...

C'est le drame!

A peine le pédiluve franchi, j'entends des hurlements et des pleurs.

Pas de doute, c'est le mien...

Anaël, toujours mort de rire, bien calé sous mon bras, contre ma hanche, je presse le pas et retrouve Raphaël en LARMES, le cul à terre en train de se frotter l'arrière de la tête.

Pas besoin, d'être Einstein, le gamin a courru, il est tombé à la renverse, bam la tête contre le sol.

- ah mal têtête, suis tombé, OUINNNNN

Gabriel, dans tous ses états, quelle épreuve la piscine pour le gamin!!!!, m'explique qu'il me cherchait partout, il ne m'avait pas vu courir après Anaël, qui tiens, arrête de rire quand il voit son frangin pleurer.

Papa Bertouilles se pointe avec les serviettes et le gel douche et retrouve Anaël dans mes bras, l'air contrit, Raphaël à terre en larmes, Gabriel debout tout contrarié et Maman Bertouilles manquant de bras pour consoler....

Quel tableau!

Autant l'habillage avait été une partie de plaisir, autant la douche et le rhabillage ont été compliqué.

Anaël a finit de rire, maintenant il pleure à chaudes larmes. Trop plein d'émotion, il n'arrive plus à contrôler.

Alors Papa Bertouilles a eu toutes les peines du monde a le rhabiller. Plus de chance pour moi, Raphaël et sa bouille toute triste, se laisse faire, la chute l'a vexé, il boude et ne veut qu'une chose: MANGER!!!

Chose promise, même si c'est au cours d'une négociation habillement menée par les enfants, chose dûe, nous avons mangé à Flunch.

Mai 2015-002

Le repas nous les a bien requinqué, à peine les nuggets avalés, les voilà dans le jeu Flunch. Pour même pas 15 minutes, puisque Raphaël s'est barré en direction des cuisines alores que Anaël lui s'est carrément enfui, en chaussettes, dans le centre commercial!

OK, les gars. Punition, on s'en va et on va faire du shopping!!!

On a compris ce que devaient ressentir les bagnards avec les poids aux pieds, puisqu'on a fait 3 magasins à la recherche d'un costume pour Mister Bertouilles avec 3 boulets qui en plus de trainer les pieds, hurlaient, se tapaient dessus et se barraient à la moindre occasion!

Nous sommes donc rentrés.

WP_20150504_018

Pour être sincère, nous aussi on était bien crevés!

Conclusions de cette première fois à la piscine:

- Il faut rapidemment qu'on inscrive Gabriel pour qu'il apprenne à apprivoiser l'eau puis à nager.

- Raphaël et Anaël, eux, sont de vrais poissons dans l'eau.

- Impossible pour moi, toute seule, d'aller à la piscine avec les 3. Outre la douche et le rhabillage qui sont corsés, je ne vois pas comment gérer la peur de Gabriel en même temps que l'audace et l'inconsience du danger des 2 autres...

- C'est vraiment à refaire, parce que dans l'ensemble, allez on oublie les 15 mn à la sortie des bassins, on s'est vraiment bien marré!

En vrai, j'essaie de convaincre Papa Bertouilles d'y retourner demain, parce qu'en dehors des vacances, je crains que malheureusement le temps nous manque....