Hello,

Hier soir j'ai regardé Je préfère qu'on reste amis.

sans-titre

Pièce de théâtre de Laurent Ruquier.

Moi, j'adore le théâtre. Nettement plus vibrant que le cinéma. Mais voilà, je n'ai absolument pas le temps d'y aller. J'y retournerais quand la vie sera moins speed, comprenez quand les enfants seront grands et autonomes! Bon à en croire mes parents, c'est pas demain la veille!!

sans-titre

Alors, quand il y a du théâtre à la télévision, Madame Bertouilles ne rate pas la séance!

J'aime Ruquier, ses jeux de mots à deux balles me font rire. J'aime Michèle Bernier, sa gouaille, sa voix, son naturel me parlent. Et le sujet avait l'air sympa: une fleuriste avoue à son meilleur ami qu'elle est amoureuse de lui depuis 5 ans. Il lui répond alors:

- Je préfère qu'on reste amis.

Phrase qu'elle ne peut plus entendre et qui va amener les 2 amis à un réglement de comptes, à des aveux et des révélations.

J'ai adoré, je me suis vraiment marré et j'ai trouvé géniale l'idée de faire une pièce de théâtre autour d'une phrase qu'on ne supporte plus d'entendre.

On a tous une ou plusieurs phrases qu'on ne supporte plus.

Mes enfants ont en horreur les phrases:

- Rangez vos chambres!

- Arrêtez de crier/jeter les jouets/taper sur le frangin/de grimper sur la table/d'écrire sur les murs, etc...

- Dépêchez-vous, on est ENCORE en retard!

Y'a des phrases comme ça, on ne les supporte plus. Si, souviens toi:

Quand t'as pas dormi depuis des mois, que ton premier chérubin est un clone du diable en personne, qu'il hurle la nuit comme le jour, qu'il est malade tellement souvent que la pharmacienne te tutoie et que tu la vois plus souvent que ta meilleure copine, que tous les jours t'arrives au boulot avec du vomi dans les cheveux ou sur la veste, t'es ravie d'entendre cette phrase à tous les repas de famille...

- Alors le deuxième c'est pour bientôt?

sans-titre

Les célibataires aussi sont victimes de ces phrases assassines.

- Alors, quand est-ce que tu nous présentes un Jules?

Quand j'en aurais un, crétin!

Il y a aussi les phrases horribles de nos patrons ou responsables.

Quand tu quittes exceptionnellement le boulot à 16h00 pour emmener le petit dernier chez l'ophtalmo, rendez-vous pris 9 mois plus tôt. Demande faite à ton responsable de quitter le travail en avance contre une arrivée plus tôt le matin même, demande acceptée mais qui n'évite pas la phrase insupportable:

- T'as pris ton après-midi! Veinarde, bientôt tu ne viendras plus qu'à mi-temps!

sans-titre

Et bien sur, il y a les RALC (réflexions à la con)  que, nous, les parents de jumeaux ne supportons plus et dont jai déjà parlé dans plusieurs articles!

Alors quand ENFIN, on entend une phrase qu'on n'a pas entendu souvent. Je dois même dire que je ne l'ai jamais entendu, on se dit mince, celle là, elle, mérite un article.

Ce matin, je vais faire des courses avec Raphaël et Anaël. Le moindre déplacement avec eux est une aventure!

Anaël crie beaucoup en ce moment, Raphaël, lui, s'enfuit dès que possible et les deux se crêpent le chignon à la moindre occasion ou alors se liguent pour me faire tourner bourrique! Autant vous dire qu'on n'est pas discret!

En plein centre-ville, jour de marché, je suis ultra concentrée sur mes loustics.

Une fois à la mercerie, je demande ce que je veux et je ne les quitte pas des yeux. Je les connais, la moindre seconde d'inattention, et ils retournent toute la boutique!

J'écoute à peine la vendeuse jusqu'à ce qu'elle me demande:

- Ce sont des jumeaux?

sans-titre

J'ai du mal entendre.

- Pardon?

- Je disais ils sont jumeaux?

OH YES!!!!!!!!!!

Voilà une phrase, bon OK, une question que j'adore entendre!

La pauvre femme me regardait bizarrement et forcément ne comprenait absolument pas pourquoi je souriais autant!

C'est que c'est vraiment génial d'entendre "ce sont des jumeaux?" plutôt que "oh des jumeaux, c'est vrai qu'ils sont télépathes?" ou  "des jumeaux, lequel de deux est le dominant?", ou encore "oh des jumeaux, c'est vrai qu'ils ont leur langage à eux? etc...

Alors, quand ENFIN, on me demande s'ils sont jumeaux, quand on s'interroge sur leur relation, quand on décèle un air de famille mais qu'on voit bien qu'ils ne sont pas clone, qu'ils n'ont ni le même gabarit, ni les mêmes mimiques et encore moins les mêmes réactions, quand une dame que je ne connais pas, qui ne nous a jamais vu, m'interroge, car le côté jumeau n'est pas flagrant pour elle,

JE SUIS SUPER CONTENTE!!!

Et oui, comme quoi, il ne m'en faut pas beaucoup pour être contente!

Une fois que j'ai répondu oui, elle ajoute:

- ça ne saute pas aux yeux!

J'ai hésité, je fais la danse de la joie ou je lui claque la bise?

Je n'en ai rien fait, je vous rassure, j'ai payé, ramené ma marmaille dans la voiture, toute contente de cette toute petite phrase entendue!

Mai 2015-012