Hello,

On a tous déjà entendu dans un magasin, un parc d'attraction ou un lieu public cette charmante phrase:

- Le petit X attend ses parents à l'accueil.

Charmante phrase qu'on reçoit avec un soupir de soulagement car non il ne s'agit pas de notre chère petite tête blonde, dont la mimine est toujours bien arrimée à la notre!

Pour être tout à fait franche, depuis toujours quand j'entends cette phrase beuglée dans les hauts parleurs d'un magasin, j'ai la même réaction et la même question.

Mais que foutent les parents pour paumer leur gamin????

Oui, je sais c'est mal mais Madame Bertouilles aussi est un être humain alors oui je l'avoue, moi aussi il m'arrive de juger et de mal juger!!!!!

Pourtant, avec ce que j'entends comme anneries sur les jumeaux entre autre, je le sais bien que c'est mal de juger et on ferait mieux de tourner 7 fois sa langue dans la bouche avant de l'ouvrir mais bon que voulez-vous la nature humaine est ainsi faite......

A propos du jugement qu'on porte sur les autres, j'ai lu un formidable article cette semaine.

ICI

Article que je vous conseille vivement et dont la moral est juste parfaite.

Sans titre

Revenons à notre belle phrase

- Le petit X attend ses parents à l'accueil.

Effectivement, il y a quelques années, j'étais éffarée de l'entendre si souvent.

Puis je suis devenue maman.

Là, j'étais juste soulagée de ne pas entendre:

- Le petit Gabriel attend ses parents à l'accueil.

Sont arrivés Tic et Tac Raphaël et Anaël et mon étonnement et ma réflexion sur le pourquoi du comment on paume son gamin dans un magasin sont restés. Moins assumés et moins véhéments qu'auparavant mais je l'avoue je ne comprenais pas comment ça pouvait arriver.

Vous avez vu, j'ai employé le passé.

Ouais, je ne comprenais pas........

Et puis..........

RAPHAËL!!!!!!!!

Août 2015-005

Cet enfant est formidable, je l'adore.

Forcément vous allez me dire, c'est ton fils!

Oui, mais même, il est génial, la joie de vivre incarnée et c'est un clown qui sait mettre l'ambiance.

Il est drôle, c'est une amusette.

Il est énergique, il peut faire son show des heures durant sans jamais se poser.

Il est adorable, il aime qu'on l'aime!

Je vous le dis cet enfant est formidable, un joli soleil!

Mais comme le clown adulé par la planète entière qui s'avère être maniaco-dépressif en privé, Raphaël a sa face sombre.

Ce gamin n'en fait qu'à sa tête et le premier qui se met en travers de son chemin se prend une raclée.

Il ne respecte aucune règle, se contrefout des avertissements, punitions, réprimandes ou des récompenses qu'il pourrait obtenir en rentrant dans le rang, il n'écoute que lui, ses envies, ses besoins, il n'y a que ça qui l'intéresse. Et prends garde toi qui lui refuserait ce qu'il veut, alors il se met en position, poings devant le visage, l'air patibulaire et BAM, il cogne.

On doit être calme, rien à secouer si Raphaël a décidé de crier, il le fait!

C'est l'heure de manger, rien à taper, Raphaël mange quand il veut et ce qu'il veut!

Bon, sur les repas, il n'est pas trop chiant, en bon vivant qu'il est, il adore manger alors il râlote pour dire de et hop il grimpte sur sa chaise et mange.

Mais pour tout le reste, il faut lui demander plusieurs fois. Rien ne sert de crier, plus on le crie, moins il est conciliant.

Alors, on explique. Calmement, posément, on lui explique pourquoi il faut respecter les règles, pourquoi on doit un minimum rentrer dans le moule...

Il faut croire que le gamin sent dans mes propos ou dans mon intonation que moi même je n'y crois pas trop, à tout cela....

Car le voilà le coeur du problème.

Raphaël c'est maman tout craché!

Facile alors pour moi d'obtenir ce que je veux de lui, qui mieux que moi me connait?

Sauf que je ne sais pas si le gamin est plus futé que moi ou si avec l'âge je manque de vivacité, mais il a toujours un coup d'avance sur moi!

Toujours est-il que vivre avec Raphaël, ça n'est pas de tout repos mais au quotidien, à la maison, ça se gère relativement bien.

Les vrais problèmes se posent quand on sort.

Ce matin, je dois faire des courses.

Je suis seule avec les 3 enfants, j'opte comme à mon habitude pour le drive.

Mais avant, je dois aller dans un magasin spécial pour aller chercher un truc spécial dont je ne peux pas vous parler car c'est pour nos amis qu'on va aller voir pendant les vacances. (On se voit bientôt les Zouz, on a hâte!!!)

Pas de caddie dans ce magasin, et hors de question de leur laisser à chacun un panier, il y a notament des bouteilles je ne veux pas qu'ils explosent tout à coup de panier.

Pendant que je fais mon choix, ils commencent tous les 3 à courir dans tous les sens, à rire comme des baleines et entament une partie de cache cache au milieu des bouteilles.....

J'enfile ma tenue de super maman qui va grave gronder parce que faut pas déconner je leur ai demandé d'être sage, j'en ai pour 5 minutes, faut pas pousser mémére dans les orties non plus!!!!!!

J'arrive à calmer Gabriel et Anaël, ce qui me rassure quand même un peu sur mon rôle de mère. Parce que si je devais me fier à Raphaël, je serais obligée de reconnaitre que je suis toute pourrave comme mère.

Car alors que je canalise les 2, j'ai à peine le temps de me retourner que.....

O purée, où est Raphaël??????

Alors, maintenant, j'utilise le présent et

JE COMPRENDS, oui je comprends le pourquoi du comment on paume un gamin dans un magasin.

Il suffit d'avoir un Raphaël qui n'en fait qu'à sa tête.

Je passe de l'énervement à la peur en un dixième de seconde, pour repasser à l'agacement puis à l'anxiété en quelques secondes.

Quand j'entends

- MAAAAAMAAAAAAAAAN!!!!!

Ce petit con s'est barré à l'autre bout du magasin et maintenant il attend que je l'appelle pour revenir au son de ma voix..........

 Et c'est comme ça à chaque sortie.

A chaque fois, il s'enfuit, à chaque fois je dois lui courir après et à chaque fois il n'en fait qu'à sa tête....

Alors, à mon avis un jour j'entendrais

- Le petit Raphaël attend ses parents à l'accueil.

Je passerais du blanc de peur au rouge de honte puis au rose de soulagement, devant c'est évident des dizaines de paires d'yeux qui ne manqueront pas de me juger et j'irais chercher mon petit fugueur.

J'entendrais surement, comme ce matin, de bonnes âmes me qualifier de mauvaise mère qui ferait mieux de rester chez elle avec sa marmaille, j'essayerais de ne pas écouter, j'expliquerais à mon fils pourquoi il ne peut pas s'enfuir, pourquoi il doit se plier aux règles tout en sachant qu'il recommencera car voilà certains ne sont pas fait pour entrer dans le moule.

Car, il faut le reconnaître, ce moule il n'est pas beau, pas rigolo et faire ce qu'on veut quand on veut c'est quand même vachement mieux!!!

En attendant, je vais continuer à éduquer mon coquin fugueur et je vais souhaiter bon courage à sa maîtresse qui à mon avis va s'arracher les cheveux que Raphaël lui aura fait blanc!!!!