Hello,

Une fois encore le temps file à toute vitesse et quasiment un mois s'est écoulé depuis mon dernier article.

Les enfants grandissent, les activités redeviennent possibles, je dirais même agréables!

Oui on peut à nouveau faire des travaux sans s'arrêter toutes les 2 minutes pour gérer une bêtise ou une demande de l'un des petits.

Idem pour les sorties, on peut juste profiter de ce qu'on fait sans passer notre temps à brailler pour rattraper l'un qui s'enfuit ou réprimander l'autre qui manque de casser tout ce qui est à la portée de sa main.

Oui, on le voit, les enfants grandissent et franchement c'est très appréciable, on râle moins, on profite bien plus de la vie de famille et on apprécie de voir les garçons évoluer, de voir les différences dans leur comportement, mais aussi ce qui les unit.

Bien entendu quand je parle des garçons, moi j'entends les 3, Gabriel, Raphaël et Anaël.

Avril 2016

Oui parce que le grand aussi en ce moment est dans une phase d'évolution.

Et ça c'est royal!

Oui car s'occuper de deux minis boys de 3 ans c'est une chose mais devoir faire quasiment la même chose pour un grand de 8 ans, c'était pénible!

Non depuis quelques temps, quand je rentre le soir, après mes hommes, je constate que Papa Bertouilles a lavé les 2 petits, que la maison est calme, que le grand a pris sa douche seul, qu'il a préparé son cartable et celui de ses frères, sans rien oublier et que cerise sur le gâteau sa serviette de toilette est accrochée proprement là où elle doit être!!!

Autant vous dire que ça me change du tableau qui m'attendait il y a encore quelques semaines:

A peine sortie de la voiture, encore sur le trottoir, j'entendais hurler depuis la maison..........certains soirs, je me disais, bon fais demi-tour, repars, ils ne t'ont pas entendu!

Une fois que je passais la porte j'avais systématiquement le droit à

- MAAAAAAAAAAAAMAAAAAAAAAAAAAAAANNNNNNNNNNNNNNNNNNN, Papa est méchant avec moi!!!!!!!!!!!

Là, je trouvais Gabriel en train de jouer, de mettre le binz dans sa chambre, de vider son cartable sans raison, bref de faire tout sauf prendre sa douche et préparer son cartable ou ses vêtements pour le lendemain.

Dans le couloir, je trouvais Anaël, les fesses à l'air, courrant en se marrant comme une baleine et en évitant les bras de papa qui cherchait en vain à attraper ce petit vermisseau pour le coller dans la douche.

Enfin dans la chambre, Raphaël, une chaussette sur la main, l'autre jetée sous le lit, le pantalon autour du cou et le slip sur la tête, monsieur le clown pas tout à fait déshabillé jouait à..........aucune idée, dans sa tête ils sont au moins 8 et comme ils prennent le contrôle à tour de rôle, tout n'est pas clair! bref Raphaël en train d'user et d'abuser de la patience de son père et de faire tout sauf ce qu'on lui demande.

Vous voyez le tableau???

Cela tous les soirs de la semaine, après la galère du boulot, des trajets, après la journée avec patron lunatique, collègues incompétents, après une journée merdique, ou même après une super journée, tous les soirs, ce capharnaüm de brouahaha devenait pesant, démoralisant et réellement épuisant.

Aussi, nous savourons, le semblant de sérénité que nous retrouvons au fur et à mesure que les garçons grandissent et s'autonomisent.

Et puis en grandissant, les caractères s'affirment, les passions se précisent, les préférences alimentaires, les goûts vestimentaires, chacun se construit selon ses envies et c'est marrant de constater que les trois sont élevés de la même manière, dans le même univers et que pourtant ils sont totalement différents et même s'ils partagent des goûts communs, aucun ne fait, dit ou ne pense comme l'autre.

Cela nous arrange pas mal en ce qui concerne les deux petits car on n'y échappe pas, quand on a des jumeaux, dans l'imaginaire de la plupart des gens, on n'a pas deux enfants différents mais bien deux clones.

Aussi, je trouve ça chouette que Raphaël aime les vêtements très colorés, les chemisettes et les manteaux Teddy, alors qu'Anaël préfère les jeans, polo et veste classe.

Déjà, physiquement, et sans compter les lunettes et le strabisme d'Anaël, impossible de se tromper, ils n'ont pas le même style vestimentaire!

Pourtant, régulièrement, on me demande qui est qui et comment je fais pour ne pas me tromper!

Alors là, se tromper ce serait comme de dire qu'une blonde ressemble à une brune!!!

Mais, je suis magnanime, je me dis que les gens voient mal, alors là c'est aussi facile, il suffit de regarder les comportements, impossible de se tromper.

Raphaël est un rentre dedans, un fonceur, un rugbyman qui rentre dans la mêlée en gueulant!

Anaël est bien plus discret, lui préfère dessiner que de gigoter dans tous les sens en tapant sur tout le monde.

Le jour et la nuit, le soleil et la lune, le blanc et le noir, bref en regardant ne serait-ce que quelques minutes Raphaël et Anaël, impossible de se tromper!!!

Mais alors pourquoi, OUI POURQUOI, et alors que nous sommes quasiment en Mai, que les enfants sont scolarisés depuis Septembre à raison de 4.5 jours par semaine, de 9h00 à 18h00, oui POURQUOI madame leur maîtresse se gourre régulièrement sur qui est Raphaël et qui est Anaël??????????????????

Hier, Raphaël qui a fait d'énorme progrès d'articulation nous raconte sa journée, on aprécie car maintenant on le comprend, donc il ne s'énerve plus et raconte avec plaisir sa journée. Sauf que là, il avait été puni alors côté plaisir on repassera!

Oui, une fois de plus ma petite tête brûlée a refusé de travailler alors madame a grondé.

Jusque là tout va bien, sauf que le gamin se met à pleurer.

Etonnant, c'est pas son genre, lui il fait le con, va au coin, et...... recommence!!!

Aussi, ce matin, j'évoque avec madame cette "punition". Et tout en parlant avec elle, je me dis mince c'est moi qui n'ai pas compris ce que Raphaël m'a raconté ou alors elle parle d'autre chose, mais pourquoi elle me parle d'Anaël???

Et en fait, je comprends qu'hier c'était Anaël qu'elle pensait avoir puni!!!

Je lui fait donc remarquer que c'est Raphaël qui n'a pas fait son travail et donc lui qui a été puni.

Moi qui fait un travail d'individualisation de mes twins, qui les ai mis dans des groupes de TAP différents pour qu'ils évoluent chacun de leur côté sans être toujours à deux, je lui fais remarquer qu'il faut vraiment être vigilant et que là pour se tromper faut quand même le vouloir, ils n'ont pas le même gabarit, pas la même bouille, encore moins les mêmes mimiques, ni les mêmes fringues, et mince Anaël a des lunettes!!!

- Ah oui c'est sur, mais c'est vrai qu'avec les jumeaux, ce n'est pas évident..........

PFFFFFFFFFFFFFFFFFF

C'est sur que si on se dit ce sont des jumeaux donc ils se ressemblent, ça n'aide pas!

Je sors de la classe et là j'entends l'ATSEM que les garçons adorent, parce que Virginie elle est trop belle et trop gentille, leur dire:

- Hé salut mes copains jumeaux, vous allez bien les jumeaux???

PFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFFF

Bon le travail d'individualisation ce n'est peut-être pas sur les enfants qu'il faut le faire, mais peut-être plus sur les adultes qui les encadrent!!!!!!

Ce qui me rassure c'est que mes boys râlent si on se trompe dans leur prénom, n'apprécie pas l'appellation "les jumeaux" (sauf si c'est virginie qui le dit, mais elle est trop belle, alors ils lui passent tout!), et surtout ils savent bien que l'un n'est pas l'autre et vice-versa.

Maintenant, il reste à leur prouver que oui ils peuvent faire des activités l'un sans l'autre et là, il y a des jour où ça coince.

Raphaël fait désormais un atelier trotinette avec les grands de CP tous les lundis soir, pendant ce temps Anaël fait autre chose et autant ils apprécient de faire chacun leur activité autant après ils disent:

-J'était quand même bien content de retrouver mon frère après!

Oui c'est sur la géméllité c'est quand même un lien puissant bien particulier!


Sinon, samedi, nous faisons les portes ouvertes du collège dans lequel Gabriel vient d'être pré-inscrit.

Oui, déjà, il faut s'occuper de cela............

Comment vous dire que je ne suis pas prête pour le collège???

Il reste 2 ans de primaire, mais quelque chose me dit qu'avant même que j'ai le temps de comprendre, la rentrée de la 6ème va se pointer, et cette même année ce sera la rentrée en CP pour Raphaël et Anaël.....

Et puis le lycée, le permis de conduire, la fac, une blonde, un mariage, des gosses.

Merde, des petits enfants..............

sans-titrepeur

Oh purée, il me faut un mojito!!!!!!!!!

pipp